Peut-on faire une piste cyclable sur un trottoir ?

Peut-on faire une piste cyclable sur un trottoir ?

Pour une meilleure circulation, les routes ont été aménagées selon les différents besoins (piétons, automobilistes, cyclistes, etc.). Chacun présente alors leur voie tout en respectant les codes en vigueur. Pour les cyclistes, ils peuvent emprunter la piste cyclable pour leurs déplacements.

L’aménagement des pistes cyclables

Les pistes cyclables peuvent être aménagées de différentes manières. Elles peuvent être séparées de la route principale par une bordure. Ces voies seront alors au même niveau que celles destinées aux véhicules. Elles présenteront uniquement une délimitation pour le droit de circulation de chacun. La distinction entre les pistes et les chaussées peut également être réalisée à travers la mise en place de poteaux délinéateurs. Elles peuvent également être aménagées entre le trottoir et la route destinée aux véhicules. Toutefois, l’installation d’une piste cyclable sur un trottoir ne fait pas partie des aménagements possibles. En effet, chaque individu qu’il est un piéton, un cycliste, un automobiliste, présente ses droits et ses obligations. Ces derniers présentent des clauses communes à ces catégories d’utilisateurs, mais ils ont également des règles particulières pour chaque catégorie. Le trottoir possède alors ses propres règlementations pour son utilisation. De même, les cyclistes suivent des lois propres pour circuler au niveau des pistes cyclables. La cohabitation entre ces deux systèmes doit être prise en compte dans le cadre de cet aménagement. C’est pourquoi il n’est pas recommandé de le réaliser.

Les droits des cyclistes

Les cyclistes suivent également le Code de la route comme les automobilistes ou les conducteurs de moto. D’une manière générale, il stipule qu’ils doivent respecter la priorité à droite et les piétons lorsqu’ils circulent dans les pistes cyclables. Ils doivent également stationner dans les parkings dédiés à leur utilisation. Ces amoureux du vélo peuvent choisir d’emprunter ou non les pistes cyclables. Dans la plupart des cas, ce n’est pas obligatoire. Toutefois, dans certaines villes, les autorités exigent qu’ils circulent au niveau de ces voies.