Comment voyager avec son vélo dans le train Paris-Marseille ?

Comment voyager avec son vélo dans le train Paris-Marseille ?

La connaissance de l’écologie conduit souvent à délaisser les anciens modes de transports. Actuellement, effectuer les trajets en vélo est en vogue. Cela rallie sport, bien-être et protection de l’environnement. Toutefois, il y a des kilomètres qui ne sont pas évidents à faire sur une bicyclette.

Emmener son vélo en train

Aujourd’hui, la plupart des trains de la SNCF acceptent le port du vélo dans le train. Ceci se fait en démontant votre vélo puis en le rangeant dans une housse. De ce fait, vous aurez un semblant de bagage à main, ce qui est bien tolérable en question d’emplacement. Néanmoins, les vélos couchés, tricycles où d’autres modèles sont interdits, seul le modèle standard est autorisé. Vous pourrez, en outre, réserver à l’avance une place pour votre bicyclette sur les TGV portant un insigne de vélo en bleu. Les TER possèdent à l’inverse des emplacements dédiés aux vélos. Vous n’aurez donc pas à payer un surplus de frais, du moins, dans la limite où les places sont disponibles. Les Intercités proposent aussi une alternative d’emmener votre équipement sous une réservation allant de cinq à dix euros.

Cas de Paris-Marseille

Pour le cas de la voie ferrée ralliant la capitale à Marseille, il n’y a pas de trains directs qui acceptent de porter votre vélo, du moins, si vous ne le démontez pas. Pour ce faire, vous pourrez prendre le TGV pour Avignon-Centre puisque ceux-là possèdent les trains marqués du signe bleu pour vélo. De là, vous prendre le TER pour Marseille. En général, il suffit d’opter pour un TGV acceptant le vélo et qui part aux alentours de Marseille. Toutefois, il est conseillé de démonter votre vélo et de le mettre dans une housse à l’image d’un bagage. Ceci vous évitera de rallonger votre trajet et de profiter de la ligne directe Paris-Marseille.