Le vélo à Amsterdam

Le vélo à Amsterdam

La ville d’Amsterdam est renommée pour ses gigantesques bâtiments de style baroque, son espace spacieux et son environnement calme et paisible qui évoque le sentiment de sérénité. Loin de là, elle commence aussi à se faire connaitre pour son activité cycliste, ce qui est devenu par-dessus le marché son symbole culturel. Pour entrer dans les vifs du sujet, voici un compte rendu en guise d’article.

Une hausse croissance des cyclistes

Selon les informations avancées, le vélo constitue avec un pourcentage de 33%le principal moyen de transport d’Amsterdam. Il est ensuite suivi des voitures qui représentent un chiffre de 20 % ainsi que des motos, avec un taux de 2 %. Beaucoup de raisons poussent les amsterdamois à adopter le vélo comme transport principal. Beaucoup de gens évoquent le désir d’économiser, étant donné que le vélo ne nécessite pas de carburant comme les motos ou voitures. D’autres personnes affirment que le vélo est plus rapide et qu’il ne risque pas d’être trop entravé au cours des embouteillages. Certains avancent que les motifs de cette décision sont dus à l’infrastructure routière qui est inaccessible aux voituriers et motards. Notons que les rues étroites abondent la ville par rapport aux autres routes, d’où l’utilité des bicyclettes.

Les infractions autour du vélo

Avec le nombre de cyclistes s’accroît le taux d’insécurité. En effet, des vols de vélos sont signalés chaque semaine ou mois, avec un chiffre approximatif de 50000 par année. Dans ce cas, la ville d’Amsterdam est la première contrée hollandaise à connaitre un fort taux de vol de cet acabit. La cause de cette infraction est due, à l’origine, à la saturation des espaces pour garer les bicyclettes. Malgré les 1700 places supplémentaires qui ont été créées en 2016, ils ne sont jamais suffisants pour ranger tous les vélos d’Amsterdam. De ce fait, les gens préfèrent garer leurs transports à deux roues là où ils veulent.