Strasbourg, capitale française du vélo

Strasbourg, capitale française du vélo

Ce qui fait la spécificité de Strasbourg, c’est l’importance du vélo sur ses territoires. Où qu’on y aille, impossible de trouver le moindre recoin qui ne soit pas parsemé de bicyclettes. Ce n’est pas étonnant que cette petite ville est devenue, en quelque peu, la capitale française du vélo.

Une population de cyclistes

Selon certaines sources, 80 % de la population de Strasbourg sont des cyclistes. Dans ce sens, ce chiffre en perpétuelle croissance comprend toutes les classes d’âges ainsi que toutes les catégories sociales. Depuis quelques années, le vélo a en effet gagné une telle ampleur d’importance, qu’il est devenu impératif pour chacun de le maîtriser à partir du jeune âge. En raison de la place prépondérante qu’il occupe, le vélo est devenu le principal moyen de locomotion pour un trajet qui ne peut se faire à pied. Il est d’ailleurs utilisé pour se rendre au travail. En outre, avec le degré d’importance qu’il acquit sur le domaine social, le vélo est devenu un élément générateur de revenus. Chaque année, des emplois au service de ce petit véhicule sont créés ici et là. De même, les entreprises locales produisent annuellement une large gamme de vélos personnalisés.

Une cause socio écologique

Les raisons de cette estime considérable que les Strasbourgeois vouent au vélo sont d’ordre social et écologique. En premier lieu, le principe part de la réduction du nombre de voitures dans la ville. Ainsi, on diminue le nombre d’accidents de circulations engendrés par les voitures ainsi que le taux d’échappement nocif émis dans l’environnement. En outre, avec le cyclisme, on incite de façon indirecte les gens à effectuer des exercices physiques. Il semblerait par-dessus le marché que les mouvements des jambes renforcent les muscles du corps, soulagent et réduisent le stress.

Finalement, en adoptant le vélo, les responsables tendent à inculquer aux gens le mode de vie basé sur la simplicité.